L’Afrique a désormais son propre nom de domaine .africa

Internet : Le nom de domaine .africa officiellement ouvert au public

(TIC Mag) – L’Union africaine (Ua) a officiellement lancé le 3 juillet 2017 le nom de domaine .africa, qui sera l’identité numérique du continent. C’était lors du 29ème Sommet de l’Union qui s’est tenu à Addis-Abeba en Ethiopie. Dans la foulée de ce lancement officiel, le commissaire de l’Ua pour l’Infrastructure et l’Energie, Abou Zeid Amani, a annoncé le début d’une campagne d’incitation des entreprises et institutions à adopter le nouveau nom de domaine africain. Ladite campagne s’étendra sur six mois et concernera tous les pays africains.

Notons que la création et l’adoption d’un nom de domaine .africa est l’une des principales réalisations du mandat de la précédente présidente de la Commission de l’Ua, Nkosazana Ndlamini-Zuma qui estimait que « l’Afrique, aujourd’hui, réclame sa propre identité numérique. Le .africa nous permettra de raconter notre propre histoire ».

En principe, l’arrivée du .africa devrait mettre un terme à l’utilisation 32 ans durant du .com, du .int ou du .org par les instances officielles africaines.

Sources:TicMag

Facebook pourrait se lancer dans la production de séries TV avant la fin de l’été

Selon le Wall Street Journal, Facebook pourrait lancer un service de VOD afin de

concurrencer Netflix et Amazon. Il serait accessible depuis le réseau social.

La production originale semble être le nouveau relais de croissance des entreprises californiennes. Après Netflix, Amazon et plus récemment Apple, le réseau social Facebook souhaiterait aussi investir dans la production audiovisuelle. Selon nos confrères du Wall Street Journal, des discussions seraient en cours avec plusieurs studios. L’objectif serait de produire des émissions avant la fin de l’été. Facebook irait jusqu’à investir 3 millions de dollars par épisode, soit 12 fois le budget d’un épisode de « plus belle la vie », mais la moitié d’un épisode de « Game of Thrones ».

Mark Zuckerberg souhaiterait que son service de VOD soit directement accessible depuis le réseau social et il aurait déjà investi dans une vingtaine de séries. Les formats, type court métrage seraient aussi envisagé, un moyen de s’adapter aux habitudes de consommation des utilisateurs sur internet. Le service, financé par la publicité, pourrait être proposé gratuitement aux 1,4 milliard d’utilisateurs du réseau social.

Source :CNET France

Formation sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter, Instagram

Event’24 organise des formations sur les 3 réseaux sociaux les plus populaires au Burkina Faso.

Pour quiconque souhaite gagner en visibilité, en référencement ainsi qu’en notoriété sur le WEB, les réseaux sociaux sont pour vous un outil primordial et incontournable.

Une formation pour les appréhender est donc nécessaire. Notre équipe d’experts est à votre disponibilité  pour vous transmettre les bases en matière de E-communication. Bases qui vous permettra :

  • d’appliquer les principes et technique de communication sur les réseaux sociaux,
  • de développer, gérer, animer votre communauté virtuelle et en tirer parti.
  • de sécuriser vos données et informations personnelles…

Durant la formation, vous apprendrez à gérer efficacement votre e-réputation et découvrirez les bonnes pratiques pour communiquer sur les 3 réseaux majeurs : Facebook ; Twitter et Instagram.

Ce que vous saurez faire après la formation

  • Appréhender les réseaux sociaux et évaluer quels sont vos besoins et votre approche pour y exister et vous y déployer
  • Créer et animer une page ou un groupe Facebook, un compte Twitter, Instagram
  • Communiquer avec vos fans et autres followers.
  • Démultiplier votre communication pour faciliter la visibilité et la diffusion.

Les grands principes d’utilisation des médias sociaux

  • Se créer une réputation en ligne, également appelée e-réputation
  • Savoir animer sa communauté, le rôle d’un gestionnaire de communauté
  • Contrôler les commentaires négatifs
  • Améliorer votre notoriété auprès de vos contacts existant
  • Générer de nouveaux leads
  • Se créer une image de marque et rayonner dans vos cercles
  • La visibilité et la notoriété auprès de vos connaissances actuelles
  • Diffuser vos parutions et articles

 

Facebook, Instagram, Twitter… Qui est les plus nocifs pour la santé mentale des jeunes ?

Dans le cadre d’une étude, des chercheurs britanniques ont établi un classement dévoilant les réseaux sociaux les plus nocifs pour la santé mentale des jeunes. Instagram arrive en tête, tandis que YouTube fait figure de bon élève.

Quels sont les effets des réseaux sociaux sur la santé mentale des jeunes ? C’est ce que des chercheurs britanniques ont voulu découvrir en interrogeant 1500 jeunes de 14 à 24 ans dans le cadre d’une étude baptisée sobrement : « Réseaux sociaux, santé mentale et bien être des jeunes gens ».

La Société royale de Santé publique (RSPH) et le Mouvement de santé pour la jeunesse (YHM), à l’origine du projet, affirment ainsi qu’une consultation quotidienne et excessive de ces plateformes a tendance à entraîner différents troubles chez les jeunes. De l’anxiété, une dégradation de l’image de soi, des dépressions et de l’isolement, ou encore des troubles du sommeil selon l’étude, qui précise que plus de 9 jeunes sur 10 utilisent les réseaux sociaux.

Sans vraiment formuler de lien de causalité, les chercheurs relèvent également qu’en 25 ans, le nombre d’adolescents atteints de dépression ou d’anxiété a progressé de 70%. Toutefois, les réseaux sociaux, bien que très addictifs, peuvent aussi avoir du bon. Ils aideraient parfois à s’affirmer, à bâtir son identité ou à recueillir du soutien dans les moments difficiles.

Les réseaux les plus nocifs

Au cours de leur travail, les chercheurs ont comparé plusieurs réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat et YouTube. Ils ont alors établi un classement allant du moins au plus nocif. Le pire réseau pour la santé des jeunes : Instagram, selon l’étude, qui provoque de l’anxiété et s’avère le plus néfaste pour l’image personnelle des jeunes. En cause notamment, les nombreuses photos retouchées qu’on y trouve. On trouve ensuite Facebook, Snapchat, et Twitter. En revanche, YouTube est perçu positivement parce que la plateforme de streaming permettrait aux jeunes de s’exprimer et de trouver du soutien parmi la communauté.

 

Enfin, les chercheurs ont formulé quelques recommandations. Ils encouragent les différents réseaux sociaux à réduire ces effets négatifs. Par exemple, en indiquant lorsqu’une photo a été retouchée, en affichant un avertissement aux utilisateurs qui restent trop longtemps connectés ou en détectant les posts traduisant un mal-être.

ParKaryl AIT KACI ALI 

Des chercheurs créent un t-shirt qui mesure la fréquence respiratoire en temps réel

Des chercheurs de l’université Laval au Québec (Canada) ont conçu un tee-shirt connecté pour détecter les maladies respiratoires. Ce vêtement intelligent capte en temps réel la fréquence respiratoire de celui qui le porte.

Les scientifiques ont publié leurs travaux le 6 mai dernier dans la revue Sensors. Leur système fonctionne grâce à un capteur sur la poitrine, composé de fibres intelligentes. Il enregistre le volume d’air pendant la respiration.

Source:20minutes.fr

 

 

Pin It on Pinterest