Vous allez bientôt savoir si votre compte Facebook fait partie de ceux qui ont été siphonnés par l’entreprise Cambridge Analytica. Pour rappel, cette entreprise aurait récupéré des données personnelles de 87 millions d’utilisateurs de Facebook de façon illégale à des fins politiques.

87 MILLIONS DE COMPTES CONCERNÉS DONT PLUS DE 200 000 EN FRANCE

En effet, en 2014, les utilisateurs qui ont donné accès à leurs données personnelles en participant à des tests psychologiques via l’application “thisisyourdigitallife” sont exposés. Cette application a récupéré des informations personnelles et les a transmises à leur insu à la société Cambridge Analytica qui les a utilisées pour mettre au point un logiciel dans le but d’influencer les Américains dans le cadre de la campagne présidentielle pour l’élection de Donald Trump.

Ainsi, face à la polémique, Facebook a décidé d’informer les utilisateurs qui ont été victimes de ce siphonnage de données personnelles. Même si la majorité des 87 millions de comptes concerne les Etats-Unis, on dénombre tout de même 211 667 comptes Facebook français et plus d’1 million de comptes au Royaume-Uni.

A partir de ce lundi 9 avril, les utilisateurs concernés recevront un message de la part du réseau social qui affichera en détail sur leur fil d’actualité quelles sont les informations que Cambridge Analytica a pu récupérer. De plus, les plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs de Facebook recevront une notification pour les informer sur les pratiques à mettre en place afin de mieux protéger leurs données personnelles. Un lien permettra de voir quelles sont les applications auxquelles vous avez donné accès et auquel cas, en révoquer son autorisation.

En plus de cela, suite aux révélations d’un employé de Facebook, le réseau social a souhaité revoir les contrôles de protection de la vie privée et le système de restriction d’accès aux données. Enfin, selon le site TechCrunch, Facebook devrait déployer une nouvelle fonction permettant de supprimer des messages envoyés dans Messenger, comme c’est le cas sur Whatsapp, une fonction qui était jusqu’à maintenant utilisée uniquement par Mark Zuckerberg.

Source :hitek

FACEBOOK VA BIENTÔT VOUS DIRE SI VOS DONNÉES ONT ÉTÉ PIRATÉES PAR CAMBRIDGE ANALYTICA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest